Découvrir la Bretagne


Article du Télégramme de Brest, Photos de Jos Doaré, et des reporters photographes du télégramme de Brest. Pourquoi cet article, pour en faire profiter les amoureux de la Bretagne. Qui découvre aussi ce journal.   

Pascal Bodéré

Pont – L’Abbé. La rivière qui mène au château

Elle prend sa source à la limite communale entre Landudec et Plogastel- Saint-Germain et se jette dans l’océan après avoir rejoint Loctudy par les terres intérieures. La rivière de Pont-L’abbé est à la capitale bigoudène ce que la coiffe est aux femmes du pays : un point de repère qui, de fil en aiguille, trace un trait d’union entre terre et mer.  

Spatules et… Maison blanches

Qui va à Pont-l’Abbé doit cheminer le long de cette rivière bordée, sur sa partie maritime, d’un très beau halage où jadis les chevaux tiraient les embarcations jusqu’au port de commerce. Port qui dans les années 1900, voyait transiter jusqu’à 15 000 tonnes de produits agricoles sur ses quais. Sur cette rivière, la faune et la flore sont remarquablement abritées dans une zone naturelle d’intérêt écologique de 600 ha qui est en partie propriété du Conservatoire du littoral. Spatules blanches, hérons cendrés, courlis… y volent et y nichent. Paisibles. Certains vestiges de l’époque commerciale restent aussi visibles au bord de la rivière, comme « La maison blanche ». Bâtie en 1865, elle servait de logement au garde maritime de la rivière jusqu’à ce que la Marine nationale, qui en était propriétaire, la vende. Le lieu devient un bistrot, haut lieu de la fête pont l’abbiste dans les années 1920-1930.

Un château du XIVᵉ siècle

Dans sa partie « terrienne », la rivière pose quelques étangs comme celui du « Toul dour » en Plonéour-Lanvern ou celui de Pont-l’Abbé au coeur de la ville. Là se dresse le majestueux château qui abrite aujourd’hui la mairie et le Musée Bigouden. Édifié au XIVᵉ siècle par Hervé du Pont et largement modifié aux XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles, ce château est le château des barons du  Pont. Il fut fondé par les moines de l’abbaye de Loctudy. Il a été vendu comme bien national à la Révolution. En partie démoli puis racheté par la ville de Pont-l’Abbé en 1836, il a été rénové en 1954. C’est un des principaux bâtiments de la Ville. Il ouvre la rue commerçante, dite rue du Château. Lequel est inscrit sur la liste des monuments historiques depuis 1926 et qui fait la fierté des Pont-l’Abbistes !   

⧨  Le saviez-vous ?

La plus grande fête de Pont-l’Abbé est la Fête des Brodeuses. Elle a lieu ces 12, 13 et 14 juillet 2019. La Reine des Brodeuses y est sacrée dans le costume traditionnel dont la fameuse coiffe bigoudène rendue célèbre avec les manies du spot télévisé Tipiak et leur fameux cri « Piraaates ! »

La rivière de Pont-l’Abbé en 1949. Archives Doaré Châteaulin
En 2019, la rivière reste un point de repère pour les Pont-l’Abbistes.

Photo Claude Prigent

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*